Agrément du Ministère de l'Intérieur N° NOR INTD 1305730A
Contactez-nous :
01 46 22 47 67 (Ile-de-France)
02 31 64 75 34 (Nord-Ouest)
03 87 18 01 37 (Nord-Est)
04 94 05 05 06 (Rhône-Alpes)
04 94 05 05 06 (Sud-Est)
05 46 06 60 40 (Sud-Ouest)

4 conseils majeurs pour créer votre site internet

Nombreux sont ceux qui après avoir obtenu leur permis d’exploitation se lance dans la concrétisation de leur projet sans réellement prévoir un budget communication, ni même avoir pensé à un site internet. On pense souvent à tort que l’ouverture d’un bar ou d’un restaurant, aussi insolite et exceptionnel soit-il, se suffit à lui-même.

 

 

bar-restaurant-créé-votre-site-internet-01

 

Prenons quelques chiffres sur une réalité de terrain :

  • en 2013, L’E-tourisme est passé à 12,4 milliards d’euros contre 4,2 milliards d’euros en 2006, soit une augmentation de presque 300% du chiffre d’affaire d’e-tourisme en 6 ans.
  • En 2013, 62% des français ont planifié leurs séjours en ligne.
  • En 2012, 97% de la population française de plus de 16 ans était équipée d’un smartphone connecté à internet, pour 33 % en 2013 utilisant régulièrement leur téléphone pour trouver un bar ou un restaurant alors que seulement 38% des restaurateurs, exploitant et hôteliers proposaient un site internet réellement compatible.

 

Un véritable retard existe dans le domaine du e-marketing.

Retard qui n’existe pas seulement dans l’absence d’une vitrine/façade virtuelle mais surtout dans les trop nombreuses créations de site « par défaut » via des systèmes en ligne gratuits.

 

Réaliser une vitrine ou une façade virtuelle au travers d’un site internet est un réel atout marketing pour votre établissement pouvant non seulement booster votre chiffre d’affaire et votre clientèle mais également la fidéliser.

 

Le Moins Cher en Formation vous propose au travers de cet article quelques conseils simples pour aborder la création du votre futur site internet de votre bar ou restaurant :

 

1 - Prévoir un budget communication, penser Vitrine Virtuelle 

 

La réalisation d’un budget pour votre ouvrir votre commerce (intégrant la formation au permis d’exploitation, la formation à l’hygiène alimentaire, l’achat de votre licence 4, le bail de vos locaux, l’aménagement de ces derniers…) ne doit pas s’effectuer au détriment d’un budget communication, qui vous aidera à propulser votre affaire.

 

Pensez à y inclure la création d’un site internet de qualité, les moyens de communiquer sur ce dernier (photographie, vidéo…) et le temps que vous passerez à vous en occuper, ainsi qu’à vous occuper des réseaux sociaux affiliés, car le temps c’est également de l’argent.

 

N'oubliez toutefois pas de vous projeter : votre site internet, c'est votre Vitrine Virtuelle. A quoi aimerais-je qu'il ressemble ? Si j'étais un internaute, me plairait-il ? De quelles fonctions ai-je réellement besoin ? Comment évoluera-t-il ? D

 

bar-restaurant-créé-votre-site-internet-02

 

2 – Acheter un véritable nom de domaine 

 

En termes de référencement, comme d’ergonomie pour l’utilisateur, bannissez immédiatement les noms de sites en sous domaine comme « www.monrestaurant.e-monsite.com », ou « monbar.wix.com » proposé par des plateformes gratuites de réalisation de site web tel que Wix ou E-Monsite.

 

Pourquoi ?

Dans un premiers temps, mettez-vous à la place de l’utilisateur lambda (potentiel client) qui va devoir se souvenir du nom de votre site : un nom tel que « monrestaurant.com » se retiendra plus facilement que « monrestaurant.lenomdemonoutilderealisation.com ».

Dans un second temps vous éviterez la sempiternelle question : « Euh, ça veut dire quoi wix /e-monsite ? ». Vous serez certes bien fier d’annoncer que c’est là où vous avez créé votre site internet gratuit, toutefois il faut faire attention : la question posée n’était pas « Qui vous à réaliser votre site internet car il est très bien fait ? ».

 

Donc évitez de perdre en crédibilité aux yeux de vos clients, comme aux yeux de Google, car là encore un nom du type « monbar.lenomdemonoutilderealisation.com » favorisera en terme de référencement la plateforme qui vous fournit l’url (le nom de domaine) alors qu’un nom « monbar.com » vous permettra de vous référencer seul (en tant qu’entité unique) sur les moteurs de recherche.

 

3 – Le site internet : bien plus qu’une fiche informative, l’image de votre établissement 

 

Un site internet se doit aujourd’hui d’être visuellement attractif, intuitif et responsive.

  • Attractif : Quand vous recherchez un établissement, si vous ouvrez le site et que celui-ci semble dater des premiers âges du web, il est fort à parier que l’envie de vous rendre dans cet établissement vous passe relativement vite.
    Votre site internet doit pouvoir imager, représenter au plus proche le concept et l’ambiance de votre bar et/ou restaurant : c’est une véritable vitrine professionnelle et qualitative sur laquelle vous serez jugé (en un premier temps).
    Donc mieux vaut faire appel à un professionnel (un vrai) vous proposant un site internet réalisé à l’image de votre établissement, plutôt que de privilégier un outil gratuit dans un esprit d’économie risquant d’engranger la perte d’une potentielle clientèle.
    De même, que vous engagiez un professionnel ou que vous décidiez de vous lancer vous-même (chose délicate lorsque on ne possède pas la fibre marketing et/ou artistique plus que technique), pensez souvent à privilégier un CMS.
    Ce sont des architectures web aisément administrables dans le quotidien, elles vous évitent les frais d’un développement personnalisé, sont optimisées pour le référencement et son souvent soutenues par des communautés très actives.
    Cela vous évitera de vous retrouver avec une architecture non mise à jour, donc dépassée en termes d’ergonomie et plus sensible aux tentatives d’intrusions.
  •  

  • Intuitif : lorsque l’on parle d’ergonomie, il faut garder à l’esprit que 75% de la perte d’internautes visitant un site est due au fait de ne pas pouvoir trouver l’information recherchée en 2 clics maximum.
    Il faut donc penser votre site dans une facilité d’accès aux informations misent en disponibilité.
    Par exemple, vous arrivez sur la page d’accueil d’un restaurant, dans votre menu doit être clairement visible un bouton « menu » ou « réservation » et lorsque l’on arrive sur la page chargée, il faut que l’information (le menu ou le formulaire de réservation) soit idéalement directement accessible. Sur un aspect plus intuitif, on comprend aussi le fait de donner envie à l’internaute de naviguer dans votre site, d’y revenir et de le conseiller.
    Pour ce faire, il faut que la Charte Graphique (le design du site) s’adapte au concept et à l’ambiance présent dans votre établissement, que la navigation soit simple et clairement identifiable, qu’il soit également illustré dans une réalité des faits (oubliez de suite les photos de banques de données qui certes donneront envie à votre futur client de venir dans votre établissement mais qui surtout lui donneront un arrière-goût d’avoir été abusé lorsque les plats ou les lieux ne correspondront pas au site).
    Travaillez donc vos photos, réalisez des vidéos promotionnelles ou feedback de vos soirées, et si besoin faite appel à des professionnels, cela sera payant !
  •  

  • Responsive (c’est à dire s’adapter aux différentes tailles d’écrans) : c’est un point essentiel aujourd’hui pour améliorer votre référencement et surtout la fidélisation de votre clientèle.
    Votre site (si vous ne faites pas d’application) se doit d’être clairement adaptable à tous périphériques potentiels de navigation : c’est-à-dire s’afficher correctement sur un ordinateur, une tablette et un téléphone.
    Cela insinue d’adapter le design général du site aux différentes résolutions d’écrans, d’adapter les supports médiatiques (on évite les photos ou vidéos qui dépasse de l’écran, ou ne s’affichent pas correctement), d’adapter également la navigation et surtout d’éviter de proposer des menus ou des cartes sur des formats externes (et souvent lourds) comme le pdf qui mettrons un temps souvent long à se charger sur smartphone.
    Dans ce cas, valoriserez l’intégration des informations en textuel dans une page pour un temps d’accès plus rapide.

 

bar-restaurant-créé-votre-site-internet-03

 

4 – Le site internet : vivre et partager 

 

Votre site internet est comme une plante : si on ne s’en occupe pas, elle ne développera pas !

Certes elle pourra se débrouiller par elle-même pour trouver son eau mais au final, stagnera très certainement. Et malheureusement, Google prend en compte la « vie » de votre site.

 

Il est donc important de penser non seulement à mettre à jour régulièrement votre site, mais à y inclure une zone d’actualité ou de blog.

Dans cette dernière, n’hésitez pas à y annoncer les évènements à venir et les retours de ceux passés (un petit propos accompagné de photos et/ou de vidéos). Incluez également dans votre site des boutons de partage (sur les réseaux sociaux) dans vos pages.

 

Des clients heureux seront toujours d’excellents ambassadeurs qui partageront votre site ou vos actualités dans leurs cercles.

 

Vous-même, créez des pages « entreprise » sur des réseaux sociaux (Facebook, Google+, LinkedIn, Twitter…) qui pourront relayer votre actualité et ramener les internautes potentiellement intéressés sur votre site.

 

Au-delà des moteurs de recherche, vous démontrez ainsi que votre établissement est vivant, qu’il bouge, ce qui fidélisera votre clientèle et encouragera de potentiels nouveaux clients.

 

Toute l’équipe du espère vous avoir aidé à y voir un peu plus clair dans l’importance que peut revêtir un site internet comme outil marketing pour votre futur établissement. Pensez votre site internet comme un outil à part entière, évolutif et personnalisé. Prenez le temps de le penser, puis de vous en occuper car il sera toujours un excellent retour sur investissement (en temps et en argent).

 

Tous nos stagiaires ayant effectué une formation au , à l’ ou en peuvent bénéficier d’un article sur leur établissement, publié sur notre site ainsi que sur nos réseaux sociaux en prenant contact avec nous à cette adresse : promo@lemoinscher-formation.com.

 

 
CBs

Nous acceptons les règlements par Carte Bancaire
Paiement sécurisé avec notre partenaire le CIC

Le Moins Cher en Formation® utilise des cookies pour vous offrir la meilleure expérience de navigation sur son site. En savoir +