Agrément du Ministère de l'Intérieur N° NOR INTD 1735561A
Contactez-nous :
01 46 22 47 67 (Ile-de-France)
02 31 64 75 34 (Nord-Ouest)
03 87 18 01 37 (Nord-Est)
04 94 05 05 06 (Rhône-Alpes)
04 94 05 05 06 (Sud-Est)
05 46 06 60 40 (Sud-Ouest)

L'Happy Hour : quelle réglementation ?

L’Happy Hour, qu’est-ce que c’est ? On pourrait traduire littéralement cette expression par « heure heureuse », mais cela correspond en fait à une tranche horaire (en fin d’après-midi, début de soirée), où les établissements proposent aux clients des tarifs réduits sur les boissons alcoolisées (soit des réductions, soit une achetée une offerte).

 
Quels avantages pour les établissements ?

En proposant ces tarifs avantageux, les bars attirent ainsi plus de clients à des moments moins fréquentés (comme du lundi au jeudi par exemple), ou à des horaires plus creux. 

Cela permet également d’attirer des clients pendant des moments cruciaux pour ce type d’établissement, comme pour les évènements sportifs.
 

L’Happy Hour est un moyen pour les établissements d’accroitre leurs fréquentations et leurs chiffres d’affaires, mais cette pratique peut s’avérer dangereuse pour les consommateurs, qui profitent parfois des Happy Hour pour s’adonner au « binge drinking » (biture express). 

Cette pratique (très connu dans le monde étudiant), a pour but d’être ivre le plus vite possible, en buvant des quantités d’alcool dans un temps limité court.

Que dit la loi ?

À la suite de certains accidents malheureusement liés à ces types de consommations excessives, le gouvernement français a décidé de légiférer sur cette pratique. 

L’article article R.3351-2 du Code de la Santé Publique prévoit ainsi qu’un commerce de débit de boisson proposant un tarif réduit sur les alcools, doit également prévoir des tarifs réduits sur les boissons non alcoolisées pendant cette même période. Ces tarifications doivent être promues de la même manière pour les boissons alcoolisées que pour les non alcoolisés. L’article prévoit une amende de 750€ en cas de non-respect de la loi. 

En 2015, dans le cadre de la Loi Santé, le Sénat avait débattu sur le souhait d’encadrer les prix des boissons alcoolisées en Happy Hour, mais cela n’a finalement pas été retenu dans le projet de loi définitif, l’article précédent est donc le seul encadrant la pratique des Happy Hour. 
 
CBs

Nous acceptons les règlements par Carte Bancaire
Paiement sécurisé avec notre partenaire le CIC

Le Moins Cher en Formation® utilise des cookies pour vous offrir la meilleure expérience de navigation sur son site. En savoir +