Agrément du Ministère de l'Intérieur N° NOR INTD 1735561A
Contactez-nous :
01 46 22 47 67 (Ile-de-France)
02 31 64 75 34 (Nord-Ouest)
03 87 18 01 37 (Nord-Est)
04 94 05 05 06 (Rhône-Alpes)
04 94 05 05 06 (Sud-Est)
05 46 06 60 40 (Sud-Ouest)

Signal Conso : une nouvelle plateforme de signalements des anomalies dans les restaurants …

Lancée en décembre dernier en phase de test en région Centre Val de Loire, cette plateforme imaginée par la Direction Générale de la Concurrence de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF), donne désormais la possibilité aux consommateurs de signaler les fraudes repérées chez un commerçant, dans un bar ou un restaurant.
Détails sur son fonctionnement.

Une plateforme pédagogique au service du consommateur
Pour l’instant restreinte aux points de ventes physiques, aux bars/cafés et aux restaurants, la plateforme Signal Conso sera étendue à la France entière et au commerce en ligne, si le succès est au rendez-vous. Grâce à celle-ci, le consommateur peut désormais signaler un manque d’hygiène, la vente d’un produit périmé, une intoxication alimentaire liée à la consommation d’un aliment, un problème sur le prix ou encore une publicité mensongère, d’un simple clic.
De façon anonyme ou pas, il peut dénoncer le problème rencontré à travers une interface simple et pédagogique disponible en ligne. Via un formulaire à compléter, le consommateur peut ajouter à son signalement des preuves telles qu’un ticket de caisse ou une photo du produit incriminé. Par la suite, il pourra alors être rappelé par le gérant s’il le désire et décider de régler la situation entre eux.
Cette démarche vise à aider la DGCCRF à mieux cibler ses contrôles et offre un recours aux consommateurs en cas de mauvaises surprises !
Un contrôle possible après plusieurs signalements
Lorsqu’un signalement est effectué, le dirigeant est contacté par la DGCCRF et est invité s’il le souhaite à « procéder spontanément aux corrections utiles, sans sanction », et/ou à contacter le client si ce dernier a laissé ses coordonnés, explique le service du ministère de l'Économie.
Chaque signalement est enregistré dans la base de données de la Répression des Fraudes. Pour autant un signalement « n’entraîne pas forcément l’ouverture d’une enquête » est-il rappelé sur le site, sauf s’il s’agit d’un fait très grave. Par ailleurs, si plusieurs dénonciations sont faites à l’encontre d’un même établissement et qu’elles semblent persister, la DGCCRF peut alors procéder à un contrôle, même si l’infraction est considérée comme mineure.
 
Un début prometteur
À ce jour la plateforme SignalConso, qui est disponible également sous forme d’application dans la région du test Centre Val de Loire, a déjà enregistré environ 200 signalements selon France Bleu. Plus qu’une simple plateforme de dénonciations, elle permet « à la fois de comprendre ses droits en tant que consommateur et d’être aidé pour les faire respecter » précise la Répression des Fraudes. D’une aide précieuse pour la DGCCRF qui peut désormais mieux cibler ses contrôles prioritaires, elle est aussi un soutien pour les consommateurs et un premier avertissement pédagogique pour les gérants qui ont la possibilité de régulariser leurs situations sans sanction (si l’anomalie est toutefois mineure).
 
Un concept à suivre de très près dans les mois à venir pour voir s’il s’étend, sous quelles formes et dans quels domaines !
 
Plus d'information : 
https://signalconso.beta.gouv.fr
Signal Conso : la nouvelle plateforme de signalement des anomalies dans les restaurants et les commerces

 

 
CBs

Nous acceptons les règlements par Carte Bancaire
Paiement sécurisé avec notre partenaire le CIC

Le Moins Cher en Formation® utilise des cookies pour vous offrir la meilleure expérience de navigation sur son site. En savoir +