Déjà plus de 68460 stagiaires formés depuis 2013.
96,71% de satisfaction, et 100% de réussite
Agrément du Ministère de l'Intérieur N° NOR INTD 1735561A
Contactez-nous :
01 46 22 47 67 (Ile-de-France)
02 31 64 75 34 (Nord-Ouest)
03 87 18 01 37 (Nord-Est)
04 94 05 05 06 (Sud-Est)
05 46 06 60 40 (Sud-Ouest)
    Vous êtes ici :
  1. Notre Guide
  2. Formation hygiène alimentaire ...
  3. Sécurité alimentaire : que fau...
  4. Contrôle sanitaire : qu'est-ce...

À quoi correspond le dispositif Alim'confiance ?

En France, les établissements de restauration et l'industrie agroalimentaire sont soumis à des formations d'hygiène alimentaire et à des contrôles inopinés. Cela présente une garantie pour la santé et la sécurité des consommateurs. Mais jusqu'à il y a quelques années de cela, un problème persistait : les résultats des inspections menées par l'autorité sanitaire étaient conservés par les organismes, et non accessibles au public. 

Or, les citoyens français sont de plus en plus demandeurs d'informations sur les contrôles sanitaires et la sécurité alimentaire. Les différents scandales alimentaires (horsegate, épidémies de grippes aviaires, salmonellose dans le lait infantile, etc.) n'y sont sans doute pas étrangers. C'est dans ce contexte que le gouvernement a mis en place Alim'confiance, un service récent qui vise à garantir un maximum de transparence.

controle-sanitaire-ce-alim-confiance-1

Quel est le principe de l'initiative Alim'confiance ?

Alim'confiance consiste en une base de données, imaginée par le ministère de l'Agriculture français. Elle a vu le jour en mars 2017 et concerne l'ensemble de l'Hexagone.

L'idée est assez simple : chaque citoyen est en mesure de consulter les résultats de contrôles sanitaires réalisés par des organismes officiels. Ils sont disponibles pendant une durée de 1 an sur la plateforme web ou l'application.

C'est un projet qui concerne l'ensemble des entreprises de la chaîne alimentaire, reparties en 19 catégories. On y retrouve les restaurants, les boulangeries-pâtisseries, les poissonneries, les fermiers producteurs, les divers rayons de grandes surfaces, la restauration collective, les petites enseignes d'alimentation générale, etc. Des établissements de production (éleveurs bovins, maraîchers, etc.) jusqu'à la distribution des produits (rayons libre-service en hypermarché, poissonneries, etc.) en passant par la transformation (bouchers, traiteurs, restaurateurs, etc.), tous les secteurs sont ainsi concernés.

Pourquoi la publication de ces informations ?

L'État a décidé de proposer ce service aux consommateurs dans un souci de transparence. L'objectif est de rendre les résultats des examens de santé et de sécurité alimentaires publics et accessibles, de sorte que chaque citoyen puisse les consulter s'il le souhaite. 

Cela fait suite à une perte de confiance de la population envers les autorités étatiques, qui souhaitent redorer leur blason et rendre leurs actions moins opaques.

Les diverses polémiques, les nombreux retours de produits et les intoxications alimentaires au cours de ces dernières années ont également engendré une méfiance du consommateur. Il en résulte une demande croissante d'informations sur l'origine des aliments, leurs méthodes de transformation, le bien-être animal, etc. Mettre à disposition les résultats de chaque contrôle sanitaire entre ainsi dans le cadre de cette volonté de visibilité et de clarté requises par le consommateur.

C'est enfin une manière d'aider les consommateurs à faire des choix plus objectifs lorsqu'il s'agit de faire ses courses ou de se rendre au restaurant. Là où les plateformes d'avis en ligne sont controversées pour leurs faux commentaires, ce dispositif permet d'avoir des indications claires et vérifiées en matière d'hygiène pour les différents établissements de restauration, commerces de bouche, supermarchés, etc.

controle-sanitaire-ce-alim-confiance-2

Comment consulter les résultats de contrôles sanitaires avec Alim'confiance ?

Il existe deux manières d'avoir accès aux résultats des inspections d'hygiène et de sécurité alimentaire :

  • sur le site internet du gouvernement ;
  • sur l'application mobile Alim'confiance.

Le fonctionnement est relativement simple et permet de sélectionner aisément les types d'établissements recherchés et la zone géographique souhaitée. Via une carte interactive du pays, chacun peut voir les entreprises qui ont été soumises un contrôle. Il est également possible d'effectuer une recherche plus précise via le nom ou l'adresse de l'établissement, voire son numéro d'agrément sanitaire. Enfin, on peut filtrer encore un peu plus la recherche en sélectionnant un niveau d'hygiène parmi les 4 proposés.

En un clic, on dispose ensuite des informations sur la date du contrôle, ainsi que sur le niveau d'hygiène, qui se décline en 4 catégories accompagnées de smileys :

  • très satisfaisant, pour les établissements conformes à la réglementation ou ne présentant que des non-conformités mineures ;
  • satisfaisant, pour les professionnels qui ont reçu une notice de rappel sur les bonnes pratiques de propreté, de gestion de la cuisine, de température de stockage des aliments, etc. ;
  • à améliorer, pour les établissements dont le contrôle impose des mesures correctives, avec un nouveau contrôle prévu pour vérifier leur mise en œuvre ;
  • à corriger de manière urgente, pour les organisations dont les obligations ne sont pas respectées et dont les non-conformités mettent en danger la santé des consommateurs, avec comme conséquence une fermeture sanitaire ou une suspension ou un retrait de l'agrément sanitaire qui les autorise à commercialiser des produits alimentaires.

Il existe une exception à cette classification, en ce qui concerne les abattoirs. En effet, lors de contrôles, le niveau d'hygiène n'est pas le seul élément vérifié. Les contrôleurs prennent également en considération le respect de la réglementation visant la protection des animaux. Il en résulte donc un score de « niveau de maîtrise sanitaire ». L'échelle se compose également de 4 items, semblables à celui du niveau d'hygiène.

Quelles sont les limites du dispositif Alim'confiance ?

Si Alim'confiance a le mérite de proposer une solution au consommateur pour en savoir plus sur l'hygiène des établissements où il s'approvisionne ou il se rend pour manger, le système reste perfectible.

Les établissements contrôlés... et les autres

La publication des données relatives aux inspections des métiers de la production et de l'alimentation se veut complète, puisque chaque établissement ayant reçu la visite d'un contrôle voit son score d'hygiène affiché aux yeux de tous. Mais c'est aussi là que le bât blesse : les restaurants, cantines, métiers de bouche, etc. qui ne se sont pas fait contrôler n'apparaissent évidemment pas sur la carte interactive Alim'confiance. L'information diffusée est donc objective et utile, mais elle reste partielle.

Une durée de mise à disposition restreinte

L'autre limite de ce service tient à la durée de sa disponibilité en ligne. Un an après son contrôle sanitaire, le score d'un établissement n'est plus affiché sur le site ou sur l'application.

Toutefois, on peut penser que cette durée limitée a aussi un intérêt, puisque d'une année à l'autre, le niveau de propreté peut considérablement s'améliorer ou se dégrader. Des données publiées depuis plus d'un an pourraient alors se révéler caduques et donner de fausses informations à celles et ceux qui les consultent.

Des données facilement lisibles, mais imprécises

L'échelle de score d'Alim'confiance a l'avantage d'être facile à lire, avec seulement 4 catégories, qui donnent une idée globale du niveau d'hygiène d'un établissement. Néanmoins, le citoyen n'a pas accès au résultat complet de chaque contrôle. Impossible donc de savoir comment et sur quels critères est attribué chaque score, quels sont précisément les manquements de l'établissement en question, quelles sont les mesures préconisées pour améliorer le niveau d'hygiène, quand aura lieu la prochaine inspection lorsque l'établissement doit améliorer ou entièrement revoir ses pratiques, etc.

Nous vous recommandons ces autres pages :

 
Cofidis CIC

Nous acceptons les règlements par Carte Bancaire
Paiement sécurisé avec notre partenaire le CIC
et Cofidis Pay (si paiement CB en 4 fois)

Le Moins Cher en Formation® utilise des cookies pour vous offrir la meilleure expérience de navigation sur son site. En savoir +